Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques


Économie d'énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïquesÉconomie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques

Qu’est-ce qu’une installation de panneaux solaires photovoltaïques ?

La cellule solaire photovoltaïque est l’élément principal d’un panneau. Elle permet, grâce à sa composition de produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire.

Les panneaux solaires photovoltaïques regroupent des cellules photovoltaïques reliées entre elles en séries et en parallèles.

Différentes technologies photovoltaïques existent:

  • Le silicium cristallin
  • Le silicium amorphe
  • Le cuivre/indium/sélénium
  • Le cuivre/indium/gallium/sélénium

Le silicium cristallin comporte deux catégories :le mono et le poly. Ils sont aujourd’hui très proches aussi bien en termes de rendement qu’en termes de coût. Le rendement d’un panneau photovoltaïque correspond à la quantité d’énergie solaire transformée par le panneau en électricité consommable, par rapport à l’énergie captée. Le rendement moyen d’un panneau cristallin du marché est de 14,5%.

La souplesse mécanique du silicium amorphe lui permet d’être essentiellement utilisé dans des complexes de type « membrane solaire » ou « tôle solaire ». Le rendement moyen des panneaux solaires à base de silicium amorphe est de 6 à 8 %.

Aujourd’hui, des technologies se développent à base de cuivre / indium / sélénium et de cuivre / indium / gallium / sélénium. Elles offrent de grandes perspectives en termes de coût et de rendement.

Votre problématique

Le développement des énergies renouvelable constitue la solution la plus propre et inépuisable pour répondre aux besoins en énergie de chaque habitant. N’oublions pas en effet que la demande en énergie est en perpétuelle augmentation.

Le coût de maintenance et de rénovation des réseaux et des centrales nucléaires nécessite de forts investissements, c’est pourquoi il y a une augmentation progressive du prix du Kwh.

Voici quelques questions à vous poser pour connaître l’utilité d’une installation photovoltaïque :

  • Avez-vous un besoin d’électricité dans une zone non couverte par un réseau électrique ?
  • Voulez-vous devenir autonome en énergie électrique ?
  • Avez-vous envie de produire et revendre une énergie propre pour l’environnement ?
  • Souhaitez-vous diminuer votre facture énergétique ?
  • Votre couverture a-t-elle besoin d’un financement pour sa réfection ?

L’offre Econ-home

Nos qualifications et notre savoir-faire nous permettront de vous renseigner et de vous accompagner dans les travaux de :

  • Dimensionnement et installation de champs solaires photovoltaïques en réinjection ou site isolé
  • Maintenance et entretien de champs solaires photovoltaïques en réinjection ou en site isolé
  • Déplacement, agrandissement ou modification de champs solaires photovoltaïques

Il existe en France principalement trois types d’installations de panneaux solaires qui apportent des avantages distincts et adaptés pour des projets différents : les installations fixes, les intégrations au sol et les installations mobiles.

Les installations fixes se font sur les toits des logements ou des bâtiments, soit en intégration (IAB), soit en surimposition (ISB). Dans certains cas, on pose des panneaux verticaux en façade d’immeuble mais cette inclinaison n’est pas optimale pour la production d’électricité, en France, l’inclinaison optimale est de 30° par rapport à l’horizontale.

Les panneaux peuvent aussi s’installer sur des supports fixes au sol ou sur des systèmes mobiles de poursuite du soleil appelés trackers. Dans ce dernier cas la production électrique augmente d’environ 30 % par rapport à une installation fixe.

Les panneaux solaires intégrés au bâti (IAB), remplacent les éléments de couverture de la toiture (tuiles, ardoises, lauses….) pour assurer, en plus de la fonction énergétique, la fonction d’étanchéité.

L’installation ne doit pas dépasser de plus de 2 cm le niveau de la couverture. Ce type de panneaux est le plus souvent mis en place sur des bâtiments résidentiels.

Ce système d’intégration propose un meilleur rendu visuel mais aussi un tarif de rachat plus élevé.

Le tarif de rachat de l’électricité solaire photovoltaïque jusqu’au 31 décembre 2013 est de 32,01 cts d’euro le kilowatt-heure (kWh) pour une puissance inférieure à 9kwh. Ce tarif s’applique aux équipements solaires intégrés au bâti des logements neufs ou existants, comprenant une bonification européenne de 10% réservée aux installations respectant les conditions suivantes (si ces deux conditions sont respectées) :

  • Toutes les étapes du processus de transformation des plaquettes de silicium aux cellules des modules photovoltaïques de l’installation ont été réalisées sur un site de production installé au sein de l’espace économique européen.
  • Toutes les opérations de soudage des cellules, d’assemblage et de lamination des cellules et de tests électriques des modules photovoltaïques de l’installation ont été réalisées sur un site de production installé au sein de l’espace économique européen.

Si l’une des ces deux conditions ci-dessus est vérifiée et que toutes les étapes du processus de transformation des lingots de silicium aux plaquettes de silicium des modules photovoltaïques de l’installation ont été réalisées sur un site de production installé au sein de l’Espace économique européen. Le tarif de rachat de l’électricité solaire photovoltaïque est défini dans le contrat que vous signez.

L’intégration simplifiée au bâti (ISB) est une variante de l’intégration au bâti, Pour ce type de montage, la fonction d’étanchéité n’est pas obligatoire et les panneaux ne sont pas obligés de respecter le plan de la toiture (hauteur et degré d’inclinaison de la toiture par rapport aux panneaux).

L’intégration peut aussi se faire en façade. Dans ce cas, les panneaux solaires remplacent un élément du clos latéral du bâtiment tel une partie de mur. Les panneaux doivent assurer le clos et la protection du bâtiment. Le tarif de rachat de l’électricité solaire photovoltaïque jusqu’au 31 décembre 2013 est de 15,99 cts d’euro le kilowattheure (kWh) pour une puissance inférieure à 36 kwh bonification de 10% incluse.

Les intégrations au sol sont fixées sur châssis et orientées au sud selon un angle d’exposition pouvant varier de 25 à 30 ° en fonction de la topographie locale.

Les installations mobiles, appelées suiveurs ou « trackers », sont équipées d’une motorisation leur permettant de suivre la course du soleil pour optimiser leur exposition et donc leur rendement. Elles nécessitent un investissement et un entretien plus importants pour une productivité supérieure. Les suiveurs permettent d’augmenter, à puissance équivalente, la production d’électricité notamment dans les régions où la proportion de rayonnement direct est la plus importante. Le gain net, déduction faite des consommations nécessaires pour faire fonctionner les moteurs de rotation, peut atteindre 30 à 40 %.

Le tarif de rachat de l’électricité est moins élevé, mais en contrepartie le coût d’installation est moins onéreux. Le tarif de rachat de l’électricité solaire photovoltaïque 31 décembre 2013 est de 8,31 cts d’euro le kilowattheure (kWh) pour une puissance inférieure à 12 000 kwh bonification de 10% incluse.

L’autoconsommation ou site isolée

L’autoconsommation photovoltaïque est la possibilité de répondre à sa propre consommation électrique grâce à son installation solaire plutôt que de revendre l’intégralité de sa production sur le réseau. C’est une façon de produire le courant au plus près du consommateur qui nécessite un bon dimensionnement du système de production et de ses plages journalières de fonctionnement en lien avec ses besoins. L’autoconsommation peut être couplée avec différentes énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien…), fossiles(fuel, gaz, charbon…), ou énergie nucléaire(électricité).

Notre engagement responsable : le recyclage

La société Econ-home fait en sorte de diminuer et recycler ses déchets afin qu’ils soient traités, et valorisés.

La majorité des composants d’un module solaire peuvent être traités. Grâce aux innovations technologiques de ces dernières années, jusqu’à 95 % de certains matériaux semi-conducteurs, le verre ainsi que de grandes quantités de métaux ferreux et non ferreux utilisés dans les modules photovoltaïques, peuvent être récupérés. Certaines entreprises privées et des organismes sans but lucratif, tels que PV CYCLE dans l’Union européenne, mettent en place des systèmes de collecte et de recyclage pour les panneaux photovoltaïques en fin de vie depuis 2007.

Depuis 2010, une conférence réunit chaque année des fabricants, des recycleurs et des chercheurs qui s’unissent pour examiner ensemble l’avenir du recyclage des panneaux photovoltaïques.

Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques Économie d’énergie : intégration de capteurs solaires photovoltaïques


Econ-home

A propos de Econ-home

Stéphane Feuillat Gérant de la société Econ-home, votre artisan pour vos projets d'électricité, d'énergies renouvelables et de couverture.